Nous joindre : 01 42 02 61 62 Espace clientPortail social

Le business plan, outil opérationnel de votre stratégie d’entreprise

Le business plan, outil opérationnel de votre stratégie d’entreprise

Le business plan est la manifestation écrite de la mise en oeuvre de votre stratégie d’entreprise. Dans les grandes lignes, il fixe les objectifs à atteindre, les moyens à mettre en oeuvre, le business model… Le BP constitue donc un outil opérationnel pour le créateur d’entreprise en ce qu’il fixe par écrit sa vision à un instant donné, mais aussi un document informatif (outil de communication) complet sur la viabilité du projet entrepreneurial à destination notamment des investisseurs.

Comment créer un business plan ?

Quels sont les éléments indispensables d’un business plan ?

Pour remplir sa vocation informative et opérationnelle, le business plan doit regrouper un ensemble d’informations indispensables :

  • l’activité et la vision entrepreneuriale ayant abouti à la création de l’entreprise
  • le couple produit/cible (marketing-mix) : à qui s’adresse le produit ? Pourquoi et comment saura-t-il séduire la clientèle ? Quelles conclusions pour les différentes études de marché ?
  • les objectifs de développement et la stratégie pour les atteindre ;
  • l’équipe ;
  • les données financières fondamentales : compte de résultats, bilan et autres éléments pouvant être utiles pour établir la situation financière de l’entreprise ;
  • un prévisionnel financier : quels scénarios financiers pour l’avenir ? Seuil de rentabilité, besoins financiers ?
  • les caractéristiques statutaires de la société : répartition du capital, clauses restreignant les droits des actionnaires (incessibilité, préemption, agrément), mandataires sociaux, etc.

Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive et doit être adaptée en fonction des objectifs du business plan. Par exemple, si le business plan est établi pour franchir le cap de la commercialisation d’un produit, il doit davantage s’orienter sur la stratégie produit, la stratégie de distribution, analyse marketing et communication.

Quelle forme pour le business plan ?

La forme est certainement aussi importante que le fonds dans la mesure où il s’agit d’une opération séduction. En effet, le BP peut s’analyser comme un document marketing pour vendre des parts de votre société.

Comme tout produit, les informations essentielles doivent être présentées de manière claire et précise. Le lecteur doit pouvoir identifier rapidement les points forts de votre entreprise. Il s’agit donc d’être synthétique et exhaustif.

Pour ce faire, il convient d’adapter le contenu aux attentes de votre audience.

Au niveau du format, prévoyez des visuels évocateurs, des bullets points plutôt que des textes à rallonge et des informations chiffrées. L’idée étant de proposer du “rêve éveillé” : une savante part de magie avec une part de rationalité. En effet, il ne faut pas oublier que l’exercice de conviction consiste à transmettre votre foi dans votre projet et la foi échappe souvent à la raison !

Si vous avez des difficultés pour organiser les informations, il existe de nombreux modèles de business plan sur internet.

Le business plan comme outil de communication

Pourquoi convaincre avec un business plan ?

Le plus souvent, le business plan est utilisé pour convaincre les investisseurs (mais aussi des distributeurs ou partenaires commerciaux) lors d’une levée de fonds. Si le pitch de présentation de la start-up est important pour convaincre, le business plan va servir de support permettant d’affiner la réflexion des investisseurs lors de la prise de décision.

En effet, il est courant que le BP soit transmis en même temps qu’un bulletin d’attention de souscription. Malgré le caractère confidentiel du BP, il faut vous attendre à ce que les investisseurs collectent des avis extérieurs. Or, ces derniers vont évaluer la viabilité de vos projets sur la simple vue du BP. Plus votre BP sera clair et cohérent, plus vous saurez drainer l’assentiment de ces influenceurs invisibles !

Comment convaincre avec un business plan ?

Pour les séduire, le business plan doit mettre en avant la proposition de valeur de l’entreprise, mais aussi son actif au sens large du terme : équipes, brevets, technologies en cours de développement, savoir-faire, etc. Cet actif, à partir du moment où il peut être cédé ou valorisé, peut constituer une garantie pour les investisseurs permettant notamment de proposer une valeur de souscription des parts supérieures et donc maximiser la prime d’émission.

De plus, le produit est primordial en ce qu’il permettra de pérenniser le cycle d’exploitation. Il faut le mettre sous son meilleur jour tout en restant réaliste pour convaincre les investisseurs qu’il rencontrera le succès escompté !

Enfin, le business plan doit expliquer en quoi les liquidités obtenues permettront de franchir les étapes clefs de la rentabilité. Est ce que les sommes levées vont servir pour franchir le cap de la commercialisation d’un produit ? Développer un produit ? Conquérir un marché étranger ?

Les objectifs et les moyens de leur réalisation prévus dans le BP doivent faire l’objet d’informations financières et stratégiques détaillées. Il peut être opportun de consulter un expert-comptable qui saura vous conseiller au mieux dans la rédaction de ce document crucial pour votre stratégie !

Le business plan comme feuille de route opérationnelle de la stratégie d’entreprise

Au-delà de la portée informative du business plan, la réalisation de ce document stratégique d’entreprise peut constituer un véritable outil opérationnel pour le dirigeant d’entreprise.

En effet, réaliser un business plan demande d’effectuer une analyse prospective sur les différentes étapes à franchir : seuil de rentabilité, cash burn, investissement à réaliser, recrutements… Vous consignez dans un document une réflexion aboutie sur ce que doit être l’entreprise à partir des éléments factuels dont vous disposez à un instant T (état du marché, avantages comparatifs du produit, législation en vigueur, attente des consommateurs). Ces éléments de réflexion sont amenés à évoluer à mesure que le temps passe. Il peut par exemple y avoir de nouveau entrant sur le marché avec un business model plus en phase avec la cible, des évolutions législatives… Bref, des événements pouvant bouleverser la stratégie initialement établie dans le business plan.

L’avantage du business plan comme outil opérationnel est qu’il permet d’effectuer une analyse rétrospective sur les choix effectués et ainsi, assurer un suivi dans la stratégie d’entreprise. Pourquoi a-t-il été nécessaire de changer de cap ? Pourquoi le chiffrage du seuil de rentabilité était erroné ? Pourquoi le produit n’a pas su convaincre la cible ?

Si le business plan est bien fait initialement, il est alors possible de le faire évoluer constamment afin d’affiner la feuille de route. Dès lors, le business plan s’analyse comme un outil cartographique de la stratégie d’entreprise où la carte se dessine à mesure que les terres se découvrent. L’entrepreneur dispose d’une carte de ce qui a déjà été fait : il sait alors où aller pour explorer ce qui n’a pas encore été vu ! Il peut donc ajuster son cap de manière itérative et rationnelle.

Vous êtes créateur d’entreprise ? N’hésitez pas à consulter nos fiches conseil afin de trouver des réponses à vos questions pratiques.

Nous sommes également à votre disposition pour accompagner la création de votre entreprise : choix du statut, rédaction des documents juridiques, dépôt légal, et toutes les actions qui vous permettront d’accélérer la création de votre entreprise en vous concentrant sur votre métier !

Demander un devis

    * champs obligatoires

     

    Avez-vous déjà une société ? OUINON

     

    Avez-vous besoin de :
    bulletins de paie ? OUINON
    accompagnement à la création d'entreprise ? OUINON

     

    Souhaitez-vous disposer d'un tableau de bord ?