Nous joindre : 01 42 02 61 62 Espace clientPortail social

Qu’est ce que l’entretien professionnel ?

l'entretien professionnel pour l'évolution du salarié

Depuis 2014, tous les 2 ans, chaque salarié doit discuter de son parcours lors d’un entretien avec son supérieur. Voici quelques conseils afin de vous y préparer.

Quel est le but de l’entretien professionnel ?

Instauré par la loi du 5 mars 2014, l’entretien professionnel a été conçu comme un espace de dialogue entre un salarié et son supérieur ou service RH. Le but est d’y aborder des questions comme : l’employabilité et l’évolution du salarié au sein de l’entreprise.

Se basant sur cette loi, un premier entretien se déroule entre mars 2014 et mars 2016, un deuxième entre mars 2016 et mars 2018. Le troisième étant initialement prévu entre mars 2018 et mars 2020 s’est vu décalé jusqu’en décembre 2020 aux vues de la crise sanitaire actuelle.

En quoi est-il différent de l’entretien annuel d’évaluation ?

L’entretien professionnel doit être envisagé comme un temps consacré à parler des attentes du salarié en matière d’évolution dans l’entreprise. La question des performances ou objectifs n’a pas sa place dans cet entretien ce qui le différencie de l’entretien annuel d’évaluation.

Qui doit-être présent à cet entretien ?

Tous les salariés de tous les secteurs sont concernés par ce rendez-vous sans regard sur leur ancienneté, contrat de travail…

Que se passe-t-il si mon entreprise n’organise pas d’entretien professionnel ?

Pour une entreprise de plus de 50 salariés, elle devra s’acquitter d’une somme de 3000€ à abonder sur le compte personnel de formation (CPF) pour chaque salarié oublié. Cette somme sera disponible à la convenance du salarié dès le 1er Janvier 2021.

N’oublions pas que tout rendez-vous doit pouvoir être justifié. Par une formation, l’obtention d’une certification, d’une qualification, ou d’une validation des acquis d’expérience ou d’une progression salariale ou professionnelle.

Comment peut-on évaluer la progression salariale ou professionnelle ?

Il n’y a pas de définition juridique. Une augmentation de salaire liée à la hausse des minimas ne peut être vu comme une progression salariale. Il en est de même pour la revalorisation du SMIC. Cette progression doit s’inscrire que si elle celle-ci va au-delà du minium légal ou conventionnel. Un changement de poste, en revanche, n’a pas besoin d’être ascendant, un simple changement transversal ou une nouvelle mission constituent une progression professionnelle.

L’entretien professionnel peut se dérouler à distance ?

La réponse est oui. La crise sanitaire a poussé le Ministère du Travail à modifier les obligations de cet entretien. Ce rendez-vous peut donc avoir lieu en visioconférence, cependant, un document doit être rédigé et signé, tenant compte de toutes les grandes lignes de cet échange.

Que faire si l’employeur ne propose pas d’entretien ?

Un oubli est l’une des raisons principales. Mais dans le cas contraire, n’oublions pas que cet entretien est un droit opposable à l’employeur. Sans réponse de sa part, une réclamation de son application ou le versement des 3000€ peut se faire devant le conseil de prud’hommes.

Dernier conseil pour clore ce flash info. Si vous n’avez toujours pas activé votre CPF, il est temps de vous en occuper sur le site Moncompteformation.gouv.fr. Vous saurez ainsi de combien d’heures de formation vous disposez et également comment vous pouvez les utilisez.

Laurent COHEN
Expert-comptable associé

Consultez le profil de Laurent Cohen sur Linkedin